Oberer Weingarten de Rorschwihr

Traduction littérale : Jardin supérieur du vin du village de Rorschwihr

Ce cru est cité pour la qualité de ces vins dès 254

 

 

 

CARTE D’IDENTITE DE CE CRU

  • SURFACE :6 hectares 02 ares 32 ca
  • NATURE DU SOL : Lentilles argilo-limoneuses avec épandage de cailloux siliceux et calcaires
  • ERE : Quaternaire
  • PERIODE : Pléistocène
  • EPOQUES : Pré-Mindel
  • EVENEMENTS : Remaniements et dépôts glaciaires et interglaciaires en relation avec le soulèvement des Vosges
  • AGE : Aux alentours de – 800 000 ans
  • ALTITUDE : 225 – 260 mètres
  • EXPOSITION : Sud et Est

CARACTERISTIQUES GEOLOGIQUES

Ce lieu-dit se situe dans une zone complexe, de part et d’autre de la faille rhénane mais dont on ne reconnaît plus le passage sur le terrain. Il y a là, superposition et imbrication d’au moins trois nappes colluviales dont les épaisseurs décimétriques à pluviométriques varient très rapidement sur le terrain. C’est aussi un secteur où, à l’évidence, ces langues colluviales de placage quaternaire impliquent une mise en place par glissement de grosses lentilles de terrains entièrement gelés (terrains géliflués)     aux périodes glaciaires et interglaciaires du Quaternaire. Ces dépôts détritiques d’érosion et de remaniement, ont été accumulés par l’action des eaux météoriques (phénomènes qui se produisent dans l’atmosphère, depuis la pluie, jusqu’aux cyclones et aussi bien sous l’action de la chaleur solaire que du gel glaciaire) sous climats froids (le gel et le dégel superficiel ont provoqué la gélifraction ou fragmentation des roches), par la cryotubation (mise en mouvement de convection des débris et éléments) et la solifluxion (glissement des horizons supérieurs dégelés). De gros blocs rocheux, décimétriques à métriques, emballés dans une matrice marneuse, ont glissé à partir du Grassberg de Rorschwihr et du Stegreben de Rorschwihr. Dans l’Oberer Weingarten de Rorschwihr, les colluvions situés en profondeur sont des limons argileux rougeâtres, légèrement sableux, renfermant sporadiquement de blocs calcaires du Dogger et du Muschelkalk silicifié, mais aussi des grès vosgiens. Une deuxième série de colluvions vient ensuite recouvrir partiellemnt ces limons rougeâtres. Ce sont des marnes argileuses brun-rouge, ne renfermant que des cailloux calcaires du Dogger oolithique ; car il s’agit de dépôts de remaniement et de ruissellement issus des conglomérats calcaires du Tertiaire situés en amont. Ces dépôts occupent la frange Ouest du lieu-dit. Enfin, des colluvions de couverture argileux moins rouges, plus riches en débris calcaires oolithiques ou de Muschelkalk silicifié, forment une langue qui recouvre presque tout le lieu-dit et s’étend au Pflaenzer de Rorschwihr voisin. La présence de gravier de quartz y est typique pour un épandage quaternaire d’age Mindel (-500 000 ans) ou antérieur.

Cet aperçu géologique est extrait d’une étude privée effectuée par l’INSTITUT DE GEOLOGIE DE L’UNIVERSITE LOUIS PASTEUR DE STRASBOURG (Claude SITTLER et Robin THIRION) à l’échelle de 1 / 5000 pour le compte du DOMAINE ROLLY-GASSMANN.

HISTORIQUE DE CE TERROIR

Ce lieu-dit, très ancien, a été longtemps exploité par les grands qui ont marqué l’Histoire de France. Il est sans doute à l’origine de Domaine Royal Mérovingien à Rorschwihr qui a existé bien avant 742. Nous savons que Pépin-le-Bref (742), Louis-le Pieux (817), Hugues-Capet (987), Henri V (1114), les Habsbourg (1313), Charles-le-Téméraire (1476) et  Louis XIV (1689) y ont possédé des vignes. Il faut leur associer aussi les papes Clément III (1092), Calixte II (1119), Innocent II (1140), Lucien III (1183) et les grandes Abbayes de Wissembourg, Moyenmoutier, Ebersmunster etsans doute la plus prestigieuse, celle de Cluny. Faut-il encore insister sur la réputation de ces vins ? Assurément, les anciens y ont largement pourvu… Cependant, il n’est pas inutile de savoir que, si le nom du lieu-dit a une consonance plutôt germanique, celui-ci a connu une évolution importante à travers les siècles. En effet, d’après les historiens, on retrouve son origine au temps des romains où la racine “Ober” aurait signifié “Lieu du pressoir” ce qui signifiait aussi le centre du domaine. Ceci tendrait à prouver l’existence de la vigne déjà à cette époque, car qui dit pressoir, dit, bien entendu vigne. Il est également confirmé que ce “Jardin Supérieur du Vin” (traduction textuelle actuelle du nom) était bien délimité, pour les parties est et ouest, par des murs qui ont été remplacés par des talus, mais certaines fondations subsistent toujours encore. Ce cru est notamment réputé pour ses remarquables Gewurztraminer ; mais il ne faut pas oublier les Riesling, Muscat, Pinot noir et autres Pinot gris. A titre tout à fait anecdotique, il faut souligner qu’il fut déjà mentionné sous la rubrique “Grand-Cru” avant même la délimitation de 1975 (voir les 300 déclarations de récoltes de Rorschwihr qui mentionnent les 12 lieux-dits. Il est à remarquer que Rorschwihr ne compte que 5 manipulants dont 2 n’ont pas de vignes dans les 12 lieux-dits de la Commune, les autres viticulteurs étant, soit coopérateurs, soit vendeurs de raisins.

 

 

 

CARACTERISTIQUES SUR LE VIN

COULEUR : Blanc

REPARTITION des cépages sur le terroir  : 

Gewurztraminer 85 %, Riesling 12 %, Muscat  3 %, Pinot Noir 1 % 

ASSOCIATIONS CULINAIRES PARFAITES DE CE TERROIR

GEWURZTRAMINER : cuisine thaï, fromages forts, roquefort, stilton, desserts aux fruits, salades de fruits…

GEWURZTRAMINER VENDANGES TARDIVES : plats à la mangue, litchis, poulet créole, cuisine africaine, cuisine brésilienne…

PRET A BOIRE : 8 à 45 ans

 

 

 

CLIMAT ET DESCRIPTION DU PAYSAGE DU CRU

Le nom de ce faux plateau niché à 2/3 du premier mamelon au Sud de notre village, mamelon issu de la colline Altenberg de Bergheim, Grasberg, Stegreben de Rorschwihr, Obererweingarten de Rorschwihr et Pflaenzerreben de Rorschwihr, descendant vers le cœur de la plaine du Rhin à l’Est, rappelle l’étymologie de ce cru. Cette longue histoire liée au vin a permis de préserver notre village de plusieurs guerres et de taxations particulières.

Ces calcaires oolitiques  mêlés à de l’argile, confèrent un biotope particulier qui permet au printemps de contempler des orchidées au milieu des vignes. Ce sol de bonne fertilité est entravé par une activité biologique en profondeur qui empêche aux racines des vignes de profiter pleinement de l’eau du sol en créant un manchon calcaire autour des racines et qui provoque un arrêt de croissance naturel fin juillet que ce soit en année très pluvieuse ou en année sèche.

Ce méso-climat alliant la roche mère, l’activité biologique, le végétal, provoque le développement naturel des nobles champignons, notamment le botrytis cinéria.

Ce faux plateau érodé pour sa partie Est profite de l’ouverture de paysage, avec un rayonnement solaire optimal amplifié par le foehn.

Cette concentration et richesse naturelle en sucres et en minéraux confèrent aux vins une ossature remarquable rehaussée par une colonne vertébrale composée d’acidités complexes.

 

 

 

 

QUELQUES GRANDS-CRUS AUX CARACTERISTIQUES GEOLOGIQUES APPARENTEES

(cf. “LES UNITES DE PAYSAGE ET LES SOLS DU VIGNOBLE ALSACIEN-Cartographie au 1/25000ème-1990)

Altenberg de Bergheim (centre) ; Altenberg de Wolxheim (ouest) ; Bruderthal (localement) ; Eichberg (est) ; Engelberg (est) ; Florimont (centre) ; Furstentum (centre) ; Geisberg (centre-est) ; Goldert (sud-bas) ; Hatchbourg (ouest) ; Hengst (sud) ; Kirchberg de Ribeauvillé (haut) ; Mambourg (centre et haut) ; Mandelberg (ouest) ; Marckrain (haut) ; Moenchberg (haut-est) ; Osterberg (centre) ; Pfersigberg (est) ; Rosacker ; Saering (centre) ; Sonnenglanz (centre) ; Spiegel (centre) ; Sporen (est) ; Steinert (ouest) ; Steingrubler (bas) ; Steinklotz (bas) ; Vorburg (haut) ; Zinnkoeplfe (partiel) ; Zotzenberg (haut-est).

BOUTIQUE DU TERROIR OBERER WEINGARTEN DE RORSCHWIHR

BOUTIQUE GENERALE

Informations
Contact

15 Grand Rue 68590 Rorschwihr

Horaires

HORAIRE D'OUVERTURE

Du lundi au samedi
10 H – 12 H / 13 H 30 – 18 H
2è et 4è dimanche de chaque mois
10 H – 12 H / 14 H – 18 H

Site réalisé par    
X